/ Dangers

Les dangers de la Malaisie

Les Malaisiens sont de nature tres accueillante. Malheureusement, des exceptions donnent une mauvaise reputation a ce beau pays. Apres avoir attaque une connaissance recemment, ce membre la famille royal de Johor a recidive en attaquant un groupe d’expat vivant a Singapour. Je croise les doigts pour que (1) les expats concernes s’en tirent sans sequelles, et (2) que cet energumene soit juges pour ses actes. Malheureusement, il semble que les autorites / medias malaisiens le protegent car il est de famille royale.

INCIDENT – Des expatriés impliqués dans une rixe avec la famille royale .

Des gardes du corps des membres de la famille royale s’en seraient pris a quatre expatriés basés à Singapour lors d’une altercation sur l’île de Rawa (Johor) dans le complexe Alang’s Rawa. A l’heure actuelle, les noms des victimes présumées n’ont toujours pas été communiqués.

Mohd Nor Rasid, le chef de la police de Mersing, a expliqué qu’une enquête était en cours afin de déterminer les circonstances exactes des faits. News Straits Times rapporte que les hommes auraient été “brutalement attaqués” dans les heures suivant leur arrivée à Pulau Rawa. Il s’agirait de le deuxième agression en sept ans sur l’île en lien avec la royauté.

Une des victimes présumées rapporte que ses amis et lui, tous âgés de la vingtaine, dînaient vendredi soir quand un VIP malaisien est arrivé avec son service de sécurité. La célébrité et son cousin auraient invité les jeunes gens à boire des verres avec eux. “Il était amical et ne montrait aucune hostilité . Mon ami était en pleine conversation avec le VIP et son cousin quand un homme d’allure agressive l’a giflé sans raison.**J’ignore quel était le sujet de la conversation puisque j’étais à l’autre bout de la table. Mais j’ai entendu dire que “quelque chose n’avait pas été correct””.

L’Allemand aurait alors été suivi aux toilettes par les garde du corps. “Je suis allé voir ce qu’il se passait, rapporte le Britannique au journal*. Mais j’ai été repoussé hors des toilettes. Je ne sais pas ce qu’il est arrivé la dedans mais il [l’Allemand, ndlr] est sorti aussi vite qu’une balle… du bar puis de la plage jusqu’à la forêt et ils le pourchassaient*.”

Les hommes restants se seraient alors tournés vers lui. Le Britannique se serait ensuite enfui vers la mer et n’aurait rejoint le rivage qu’une fois les assaillants semés. Il est retourné dans sa chambre pour alerter ses autres amis mais pendant ce temps, les agresseurs avaient rattrapé l’Allemand sur une autre partie de l’île. *News Staits Times *rapporte que le groupe d’expatriés aurait été prié de quitter l’île dès le matin suivant non sans avoir réglé leurs consommations et leur hébergement.

“On a été avertis par une Européenne que l’endroit n’était plus suû pour nous et qu’un bateau avait été préparé alors on est juste partis”, se rappelle le Britannique.

Bien que l’ Alang’s Rawa ait confirmé que la victime et ses amis étaient invités, le manager Fairus Ahmad a démenti les faits :“Nous avons vérifié avec nos équipes et les responsables ont confirmé n’avoir eu connaissance d’aucun incident”. Transporté à Singapour, l’Allemand, aurait quitté le service de soins intensifs hier où il avait été transporté avec une hémorragie cérébrale.

Les autorités ont rapporté au quotidien The Star que les étrangers avaient brutalement interrompu le dîner de membres de la famille royale et de leurs invités vers 11 heure du soir. Ils relatent que l’un d’entre eux, après avoir adressé un doigt d’honneur à un membre de la famille royale, l’aurait insulté. “Cela a rendu tout le monde furieux et déclenché la bagarre“, a déclaré un membre des services de sécurité. Ils prétendent qu’un des étrangers se serait blessé lui-même avec les coraux de la mer et qu’il aurait même été soigné par un docteur de l’entourage royal.

Selon les officiels, le Sultan Ibrahim Ibni Almarhum Sultan Iskandar de Johor, informé samedi matin vers 7h30, était furieux et a demandé à ce que l’hôtel puisse assurer la sécurité de ses hôtes.