/ 2009

Viva Espana !

Notre première escale fut donc Madrid. Une petite semaine plaisir avec Shakira, Alfonso et Astun – leur adorable toutou.

Découverte des Tapas et du Rincon de Jaen

Après nous être poses chez Shakira et Alfonso, nous avons sortis Astun dans le parc voisin. Astun a deux particularités:

  1. Il contrôle parfaitement son corps de géant ce qui fait qu’il ne fait jamais rien tomber – n’est pas Charlie qui veut !
  2. Il comprend les mots Balle et Jouer si bien que ses yeux s’illuminent et sa queue frétille des qu’il les entend – il lui faut également 5mn pour se résigner au fait qu’il ne sortirai pas si ces mots avaient ete prononcés par erreur.

Résultat, il nous a bien épuisé et a réussi à me faire tomber une paire de fois. Après nous être changés, nous sommes partis pour une soirée à l’espagnol. Tapas dans plusieurs bars, suivis d’un petit resto tard dans la nuit. Le gros plus des tapas sur Madrid, est qu’une petite assiette de ces petites merveilles est gracieusement servie à chaque fois que l’on commande un verre d’alcool – Nous avons bien sure beaucoup aimé le concept.

Nous sommes ensuite partis diner au Rincon de Jaen, une adresse chaudement recommandée par une des sœurs d’Alfonso. Une table à noter si vous venez sur Madrid. Le restaurant n’était fréquenté que par des espagnols – toujours bon signe quand les locaux votent avec leurs euros – et le diner fut mémorable. Service excellent, viandes succulentes, et très bon vins. Espagnol le vin, bien entendu.


Grenade et la Alhambra

Nous partons le lendemain pour Grenade et faisons un arrêt en chemin pour manger a la Casa Pepe, un restaurant typique espagnol, ou il fait bon être de droite. Une fois encore, très bonne cuisine, et portions très généreuses.

Une fois arrivés sur Grenade, nous déambulons dans les ruelles étroites de la vieille ville a la recherche de quelques bars a tapas pour passer la soirée. Après quelques stops, nous nous posons finalement dans un petit troquet bien sympa ou nous écoulons quelques assiettes de tapas. Voulant nous lever tôt le lendemain avec Mona, nous ne terminons pas tard, et laissons Shak et Alfonso passer une soirée en amoureux.

Levés aux aurores le lendemain,7h30 du matin pour être précis, nous prenons rapidement la direction de La Alhambra pour réserver nos places. Bonne surprise, la file d’attente était courte, et nous avons pu entrer en 10mn – si vous visitez en été, pensez à réserver vos billets sur internet pour éviter des déconvenues. Pour présenter La Alhambra, hop – un petit coup de Wikipedia:

La Alhambra de Grenade est un des monuments majeurs de l’architecture islamique et l’acropole médiévale la plus majestueuse du monde méditerranéen. C’est avec la Grande mosquée de Cordoue le plus prestigieux témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIe au XVe siècle (voir péninsule Ibérique ou Al-Andalus). Leurs caractères sont d’ailleurs opposés : à la sobriété grandiose du monument religieux représentatif de la première architecture islamique (voir Art des Omeyyades d’Espagne), s’oppose l’exubérance de la dernière manière hispano-mauresque : celle-ci s’exprime en effet dans les palais des derniers souverains nasrides, alors en pleine décadence, et qui disparaîtront bientôt lors des derniers assauts de la Reconquista.

Le nom féminin Alhambra provient de l’arabe Al Hamra (الحمراء), « la rouge » en raison de la couleur que prennent les murs du monument au coucher du soleil.

Nous en sommes ressortis époustouflé par tant de beauté et de maitrise. C’est vraiment un des plus beaux châteaux que j’ai visite a ce jour; peut-être même le plus beau ! Je vous conseil chaudement de le visiter.




Madrid et Concour Culinaire

De retour sur Madrid, petit détour par une cave pour une dégustation, puis direction la maison pour un petit diner Malaisien préparé par Mona. Rendang au riz sauvage. Réussite totale. A un tel point qu’Alfonso décidé en fin de soirée de relever le gant et nous promet pour le lendemain une spécialité espagnole de son cru pour diner. Miam !

Le Mardi matin, nous enchainons avec une visite du Prado qui nous a déçu. Les œuvres sont belles, mais un peu trop historiques pour Mona, et un peu trop entassées les unes à cote des autres pour moi. Le Mercredi, je laisse ma puce se reposer les pieds (la visite du Prado et ses plateformes lui ayant laissé quelques sequelles) pour aller visiter El Escorial. J’ai bien aimé la visite, même si l’édifice en lui même est quelque peu lourdaud. Moins prétentieux que le Prado, je l’ai trouvé plus naturel dans sa visite. Sa Basilique est très impressionnante et ses Jardins sont superbes. De retour sur Madrid, nous partons avec Shakira et Mona pour un spectacle de Flamenco de Maria Pages. Le spectacle était situé dans un endroit insolite: les anciens abattoirs de Madrid, reconvertis en salle de spectacle et d’art. Ca n’en a donné que plus de force au spectacle proposé, avec une heure et demie de musique et de danse alternant improvisation et chorégraphie très habilement. A la fin du spectacle, nous sommes rentres retrouver un Alfonso aux fourneaux, qui nous a mijoté une paella avec des macarons dont j’ai oublie le nom. C’était excellent, et nous devrons en demander la recette a Alfonso pour la réessayer.

Le lendemain je pars visiter le Musée Thyssen-Bornemista dans la matinée, puis ai déambulée dans les jardins botaniques royaux en attendant ces demoiselles pour déjeuner. Ces dernières ayant fait grasse mat’ après avoir papoté jusque 6h du matin. Après un très bon déjeuner de viande, nous repartons à l’attaque et visitons le Mercado San Miguel en prenant un café avec Shakira, avant de partir pour le Musée Reina Sofia et Guernica. Picasso a vraiment fait les choses en très grand ! C’est très imposant et impactant. Impressionnant ! Mona s’est également découvert une passion pour Dali et nous avons dévalisé le magasin a la sortie du musée.

Une dernière soirée tout en simplicité: petite exposition privée chez des amis de nos hôtes, artistes de leur état. Plus de 100 invites, et de jolies œuvres à nous mettre sous l’iris. Très sympa. Petit restau Mexicain pour bien terminer notre séjour, et au dodo pour un sommeil réparateur après cette longue journée.

Et c’est deja le moment du depart. Nous prenons donc la direction de l’aéroport le cœur un peu lourd de quitter Shakira, Alfonso et Astun, mais la tête pleine de souvenirs, et l’appareil photo plein de moments mémorables.



P1000031 by you.