Pfiou. Quel mois! Radinghem, Londres, Glasgow, Aigle, Gruyère, La Clusaz, Yvoire, Annecy, Lille, Herlies... Tant de choses à dire et à écrire. De photos à sélectionner et retravailler. De souvenirs à graver dans la mémoire.

Les petits et grands plaisirs du voyage, exaltés par la redécouverte du pays natal et le plaisir d'y initier les garçons. Le bonheur de visiter Claire et Lolo chez elles (la prochaine fois on visite Amiens, promis!). Retrouver famille et amis pour partager et ses créer de jolis moments.

Quelles belles vacances!

Radinghem & Babysitting

Première escale, Radinghem. Deux petites journées pour nous remettre du décalage horaire. Le temps d'admirer les rosiers de Papa, dire bonjour à Mamie et retrouver les plaisirs de croquer dans des légumes venant du terroir. Les petites fraises de Papa étaient délicieuses.

Les garçons ont redécouvert les joies de la trottinette dans la grande ruine, et nous les plaisirs du yoga dans la fraicheur matinale. Le tout avec une légère odeur d'équides par moments.

London

Après avoir laissé Papa, Maman et Marion à la charge des garçons, on prend l'Eurostar pour London.

Nos bagages déposés,  direction le Tate Modern pour montrer à Mona l'oeuvre moderne dont je lui ai tant parlé: la Fontaine de M. Duchant; qui est en fait un bidet...  Ai-je besoin de préciser que je ne suis pas très art moderne? Le Tate est néanmoins un des meilleurs musées de ce style que j'ai visité. Mona a beaucoup aimé.

Le lendemain, visite du vénérable British Museum pour son parthénon (emprunté), ses statues Assyriennes (empruntées) et ses momies (empruntées). Avec plus de 13 millions de pièces et une architecture époustouflante (la cour centrale est la plus grande surface couverte d’Europe) c'est un must. Si les Brit' ont beaucoup empruntés, avoir tant de piéces de ce calibre de divers époques et régions en un seul lieu est un vrai régale. Le Cheval du mausolée de Halicarnassus, la Rosetta Stone et le visage de Mona dans l'allée des momies resteront de grands souvenirs.

Tout aussi important, les retrouvailles et bons gueuletons avec quelques copains, et la découverte de Dishoom qui est devenu le restaurant Indien préféré de Mona.

Glasgow

Après un voyage en train bien plus agréable que leur réputation française ne le laissait présager, départ pour Glasgow. On est seulement passé devant les Musées cette fois. On a pris le temps de découvrir la ville de Claire et son esprit rebelle si William Wallace à pieds.

Un parcours de Graffiti à ne pas manquer, des statues décorées de plots de circulation iconique, un jardin botanique avec une sélection de plantes vénéneuses et Cactus dont ils peuvent être fiers. Une ville avec un vrai caractère.

Bon, j'avoue aussi qu'on en a profité essayer quelques jolies bouteilles en jouant à Pandemic dans l'appartement cosy de Claire. C'est top de te voir si bien installée soeurette.

Suisse

Hop dans l'avion pour retrouver Lolo dans sa Suisse adoptive. Deux petites journées qui sont passées si vite qu'on en redemande, même si notre porte-monnaie est moins preneur.

Premier jour, direction gruyère, son fameux fromage, son très beau château, sa double crème si onctueuse, et son musée Giger's Alien. Oui, un musée sur l'âme artistique et dérangée qui a créé l'univers des films cultes n'est pas la première chose que j'aurai imaginé dans un village prototypique Suisse. C'était intéressant, mais à réserver pour un public adulte.

Deuxième jour, retrouvailles avec les garçons, Papa, Maman et Marion pour une découverte du swiss vapeur Park. Ici, petits et grands s’assoient au bord de petits trains, dont certains à vapeur, reproduits avec passion dans le moindre détail. Thomas et Nico on adoré. Les adultes se sont régalés de leur émerveillement.

La Clusaz

Les petits trains, c'est bien. La marche, c'est mieux. Ça tombe bien, notre escale suivante était La Clusaz. Logique vous me direz. Il n'empêche que retrouver le chalet de mes vacances d'enfance, sa vue très Mastercard (Priceless), et ses balades en montagne font toujours le même effet.

Découverte de la rebloche qui créa le reblochon, et ses secrets de fabrication. Un peu de piscine pour faire découvrir aux boys les plaisirs de nager entouré de montagnes. Une visite d'Yvoire, son excellent restaurant et son si joli Jardin des cinq Sens. Une journée dans Annecy le vieux, où on a sauté sur l'opportunité de découvrir le lac d'un point de vue nouveau: d'un bateau de croisière découverte.

Au chalet, les garçons ont aidé Gopesh à ranger ses buches. En retour il les a laissé gagner à Labyrinth. En récompense, Maman lui a préparé un gigot d'agneau magnifique pour la fête des pères. Tout le monde est gagnant.

Ch'Nord

Le plat pays qui est le mien.

Retrouvailles de Radinghem, son jardin, ses chevaux, et sa Castelain grand cru si agréable en apéritif sur la terrasse. Les garçons ont eu le plaisir de voir leurs travaux de jardinage des premiers jours ayant poussé, découvrir les joies du désherbage et tuteurage de tomates, et jouer avec leurs cadeaux d'anniversaire.

Nous avons visité Lille pour son exposition El Dorado, dégusté quelque bons plats maison et redécouvert la richesse du succès (un gâteau familial). Le tout bien sur avec quelques jolis flacons pour mettre en valeur la cuisine de Maman et Mamie.

Réunion Debièvre

Pouvait-on rêver mieux qu'une réunion de familles pour couronner ce séjour? Plus de 50 Debièvre réunis ça danse, ça chante, ça argue, ça se rabiboche, ça festoie et ça rigole. Beaucoup.

J'ai pu me rafraîchir la mémoire sur qui est qui (soucis de grande famille), retrouver des cousins plus vus depuis 11 ans, voire plus, et rencontrer les petits (et moins) nouveaux. Bonus, une leçon sur les potins royaux en fin de journée. Merci Maman et Papa pour l'organisation sans fautes! (juste plus de dessert pour Julia & co la prochaine fois)

Pas eu trop l'occasion de sortir l'appareil pour l'occasion, donc une belle partie des photos ci-dessous ont été prises par comité. Merci Christophe, Mona, Claire, Maman et autres pour avoir saisi l'opportunité de nous donner ces jolis clichés. En attendant les versions digitales des photos de groupe tirées par Christophe et son drone.

Kawaii

Le phénomène Kawaii a envahi la France en Juin. Kawaii est un adjectif japonais signifiant « mignon ». Petite série avec ma sélection des meilleurs moments.