/ Buka

Le Mois du Ramadan en Malaisie - part 1

Aujourd’hui marque le début du Ramadan en Malaisie. Petit rappel rapide, le Ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman, au cours duquel les musulmans adultes ne mangent pas, ne boivent pas, et n’entretiennent pas de relations sexuelles de l’aube au crépuscule. Le jeûne a pour but d’enseigner aux croyants la patience, humilité, et les rapprocher de leur créateur.

En Malaisie, ce mois est très suivi. Soixante pour-cent de la population est obédience islamique, et la pression sociale est très forte. Beaucoup rechignent a jeûner, ce qui peut créer quelques drôles de situations. Après cinq ans en Malaisie, j’en ai repérées quelques unes.

  • L’efficacité chute significativement;
  • Le nombre d’arrêt maladie croit de manière substantielle ; par contre, une fois le soire arrivé, les choses changent du tout au tout. Les malaisiens retrouvent le sourire a mesure que leurs ventres retrouvent leurs rondeurs, et l’ambiance redevient légère et guillerette. Nous cloturerons ce billet sur cette note positive.
  • Les fusibles sont bien plus court et les esprits s’échauffent très (très !) vite ;
  • Beaucoup d’hommes d’affaires ont leur tournée régionale a ce moment de l’année;
  • Un ventre vide réduit significativement les capacités de conduites du conducteur lambda ;
  • Le cycle de menstruation de beaucoup de femmes se dérègle – il n’est pas rare que certaines passent a un cycle hebdomadaire;

La leçon que nous pouvons tirer de ces quelques points est qu’il vaut mieux faire profil bas la journée. Par contre, une fois le soire arrivé, les choses changent du tout au tout. Les malaisiens retrouvent le sourire a mesure que leurs ventres retrouvent leurs rondeurs, et l’ambiance redevient légère et guillerette. Je me dois de m’arreter la par manque de temps. Je clotures donc ce billet sur cette note positive, et développerai les (très) bon cotés du Ramadan en Malaisie dans un prochain billet :)

Edit- billet suivant en ligne. Vous pouvez le consulter ici: Le Mois du Ramadan en Malaisie – part 2