Le mois de novembre m'aura semblé bien court et fatiguant. Entre les élections américaines à rallonge, les re-confinements à gogo, les fins d'années scolaires pour les garçons et les appels d'offres pour Remona, on en a un peu perdu notre nord. Il faut dire qu’être un an sans pouvoir sortir de nos 725km² ça fait tourner en rond...

Coronavirus - la situation


Après 14 jours sans aucun cas détecté, ni dans la communauté ni dans les dortoirs des travailleurs migrants, quelques tests positifs ont été annoncés cette semaine. C’est le branle-bas de combat pour tracer leur origine. Surtout qu'une des personnes infectées a un mari qui travaille à Mustafa.

Vu que Mustafa c'est le marché de Wazemme, en plus dense, en intérieur et ouvert 24/7/365, si ce brave monsieur test positif beaucoup de téléphones vont sonner. Avant ce revers, les seuls cas étaient importés et détectés lors de la quatorzaine effectuée par les voyageurs arrivant à Singapour. Une dizaine par jours en moyenne.

On porte toujours nos masques dès qu'on passe la porte de l'appartement, on scan un QR code à l'entrée de chaque bâtiment, magasin ou bureau, et on présente notre épiderme pour prise de température à peine ces portes passées. Nous croisons fort les doigts pour ne plus être limité à 5 personnes par table dans les restaurants et à 5 invités par maison d'ici à noël.

On ne dénombre plus qu’environ 30 cas hospitalisés sur l’ensemble du territoire et aucun en soins intensifs.

En Asie du Sud-Est, la situation reste dans l’ensemble maîtrisée, mais les "bulles de voyage" négociée ces dernières semaines sont en danger suite à une résurgence de cas dans plusieurs pays de la zone.

Entreprendre en temps de Covid

Finira-t-on l'année avec notre premier mois dans le vert ? Si la tendance se confirme, on a une chance. Depuis Juin, nous avons beaucoup re-travaillé notre business model et construit sur le champ de ruine que Covid nous a laissé.

A la force du poignet, et quelques notes de frais bien senties, Remona a su s'amarrer à une paire de partenaires qui ont le vent en poupe. Résultat, ses dernières semaines ont été très chargées avec plusieurs nuits très courtes. Si les entrées sont plus maigres que celles escomptées en début d'aventure, elles nous permettraient de continuer l'aventure dans la cité-état un moment. A confirmer donc. Bonus, on pourra se la jouer Donald Trump et ne pas payer de taxes pendant un moment avec nos pertes à reporter.

Ad augusta per angusta!
through difficulties to honors

Fin d'annee pour les boys

Nicolas réussit ses premiers exams. Il a eu de très bons résultats en Math et en Science, de bonnes notes en Anglais, et un passable en Chinois. Plus important, sa professeur principale Ms. Wu nous a dit qu'elle était contente de sa performance. Il est bien intégré et apprécié. Elle le complimente aussi pour sa capacité à articuler un point de vue singulier. Il doit cependant apprendre à donner le meilleur de lui-même quelles que soient les circonstances et ne pas se reposer sur ses acquis. Le fils de son père.

Thomas a de son côté fini de charmer sa nouvelle école. S’il doit travailler sa lecture, son enthousiasme pour tout ce qui touche aux sciences de la vie et de la nature et son énergie pour toutes les autres activités en ont fait un des chouchous de ses professeurs. Il regrette juste de ne pas pouvoir voir sa copine Haley avant l'année prochaine. Le fils de sa mère.

Mais surtout, vacances = playdate et piscine. Ce qui leur va très bien !

Petit Ours Brun

Pour les vacances, j'ai préparé un programme Petit Ours Brun pour Nico. Tous les jours on se pose devant ce classique pour en lire quelques pages ensemble. On note les mots et tournures de phrases qu'il ne connait pas et je les lui fais apprendre. Pour le moment il râle un peu, gigote beaucoup, mais apprend sans trop de difficultés.

Il me surprend par moments. Duolingo l'a habitué à travailler du Français vers l'Anglais. Il a beaucoup plus de mal dans l'autre sens. Je doute qu'il puisse tenir une conversation dans le temps avant un moment, mais il prend plaisir à corriger Mona a table quand on révise ensemble. Des débuts prometteurs.

Merci les filles pour le livre!

Photos