/ Avatar

Radinghem et Lille

Notre avion, départ Barajas, devait décoller vers 12:40PM, pour arriver sur CDG à 15H. L’idée étant d’éviter le trafic de fin de Vendredi sur Paris. Bien sur, comme tout plan bien préparé, celui-ci a connu un kouak. Le trafic aérien sur PanAm était très perturbé a cause du froid, et nous avons finalement atterri sur CDG vers 21:45 !

Le temps de récupérer nos bagages, nous retrouvons ma petite mère qui nous avait gentiment attendus avec Gaston sur l’aéroport. Puis, direction Radinghem – le nouveau “chez nous” de mes parents. Charlie, le chien de mon père, nous accueille dans sons style si particulier, à savoir avec des bonds qui feraient pâlir Sotomayor ! – et nous nous posons pour profiter pour la première fois de “La Grande Ruine”.

Première impression: c’est grand et beau ! De l’espace, de jolis matériaux, du confort, les choses ont été bien faites, et c’est vraiment un joli cadeau qu’ils se font – mon petit cœur de fiston est rassuré de les savoir vivant dans un tel écrin :)

Samedi – Noel chez Mamie

Premier jour sur Radinghem, nous nous installons doucement et essayons de découvrir ou tout se cache dans cette grande maison. J’aide également mes parents à préparer la réception du lendemain, avant de partir chez ma grand-mère pour le traditionnel Noel Duquesne-Maetz.

Que c’était bon de revoir tout le monde en dégustant les bons flacons de papi. Nous avons été gâté avec deux cadeaux: un pate, toujours aussi bon, et la plaquette pour carte de visites “Mr et Mme Jacques Duquesne datant de mon grand père. Petite présentation très nature de Bruno pour l’anniversaire de Bernard, suivi d’une soirée dansante ou Papa et les Viards ont fait tourner ces demoiselles à en perdre la tête. Des moments simples, mais qui sont pour moi toujours aussi important !

Dimanche – Course, réception Radinghem, Xavier, et potes du Basket

Le lendemain, journée chargée vu que nous nous sommes levés tôt avec Papa pour aller courir dans la campagne prés de Radinghem – très belle course car il avait neigé le soir précédent et que le soleil a petit a petit transperce le brouillard matinal. Puis, réception de la famille sur Radinghem, l’occasion de présenter « La Grande Ruine » a tout le monde. Papa avait lui aussi sortit de beaux flacons, et le poulet du dimanche était amélioré.

Nous sommes ensuite partis avec Xavier pour prendre une bière sur Lille – Mona rêvant de boire une Tripel Karmeliet depuis des mois – et prendre ses bons conseils sur BXL et les opportunités que notre capitale européenne pourrait nous offrir. Vers 20h je laisse Xavier et Mona qui ont décidé de passer la soiree ensemble – pour, comme je le découvrirai le lendemain, partager leurs dossiers compromettant sur mon passé en mon absence – et part retrouver mes potes du Basket pour un McDo match de foot a l’ancienne ; le LOSC ayant gagne 4-0 dans l’après midi, tout allait pour le mieux !

Lundi – Catherine, Marie, courses de noël et diner en famille

Début de semaine famille vu que nous étions invités à déjeuner chez tante Catherine, et y avons retrouve Marie. Au menu, quiche « a la Française », camembert non réglementaire au lait cru non pasteurise (miam !) et crumble aux fruits (re-miam !).

Nous sommes ensuite partis avec mes sœurs faire quelques courses de Noel sur Lille, et avons décidé avec Mona de voir Avatar en 3D VOSTF le lendemain. De retour a la maison, nous partons pour un très bon restaurant dont j’ai oublié le nom, et ou j’ai dégusté une succulente sole meunière au riz sauvage (mes papilles s’affolent rien que d’écrire ces quelques mots) et suis tombe amoureux d’une statue de guépard.

Mardi – Avatar, et diner chez Ben et Perrine

Dernier jour sur Radinghem, nous avons pris du temps en amoureux pour aller regarder Avatar en 3D. Nous en sommes ressortis les yeux pleins de rêve. C’est vraiment une expérience que je recommande chaudement. Cameron a vraiment bien travaille son univers et on ne voit absolument pas passer les 2h40 de film malgré un scenario quelconque. Et la 3D rend le tout très spécial !

Ensuite, petit diner à la Lilloise (menu friterie !) chez Ben et Perrine, avec Fixou qui nous a rejoints en fin de soiree. Soiree ESCienne donc, ou il ne manquait que Jerem’ pour reformer le quatuor de St André.

Au final, un séjour en mode course, ou je n’ai malheureusement pas réussi a voir tout le monde autant que je le souhaitais. C’est toujours un peu la difficulté quand on n’est de retour que pour quelques jours. Mais que ce fut bon !