Je viens de finir ce livre et me suis régalé.

C’est un roman historique, retraçant les évènements menant au schisme Anglican avec pour acteurs principaux Thomas Cromwell, Henry VIII, Catherine d’Aragon, Anne Boleyn et la controverse juridique et théologique qui entoure les amours du souverain Anglais.

L’histoire est raconte du point de vue de Thomas Cromwell et suit sa fulgurante ascension. L’utilisation de la troisième personne pour faire référence a Cromwell est parfois dérouter, Hilary Mantel écrit admirablement. Son style, est direct, concis, et je me suis régalé de lire un Anglais si ciselé.

Une chose qui m’a surpris, c’est de lire le pouvoir que le parlement Anglais détenait déjà a l’époque. Certes Henry VIII n’en fera qu’a sa tête au final – « pun intended » comme disent les Anglais – il tout de même du convaincre ou contourner plusieurs contre pouvoirs qui étaient déjà puissant. La monarchie constitutionnelle Anglaise avait déjà du répondant.

Au final, j’ai pris beaucoup de plaisir a lire ces 650 et quelques pages.
Chaudement recommandé.